Exxòs aux Elwa D’Or – Pt 3 : KakOLabO @ Puerto Rico


Que de missions accomplies en 3 mois !

…Voyage en France profonde en région bordelaise pour bosser sur le premier projet musical de Jazmine Jazz, répétitions avec Khem Masta à Paris, retour et répétitions en Gwada avec Flo en plus venue de Miami, tournage de vidéo en même temps, animation du Basketball Champion Tour, voyage à Puerto Rico pour assurer le KakOLabO en live à Francia de Fiesta, ..et enfin le dernier KakOLabO @ Bwa Galba.

Pour vous re-situer, en Octobre 2012, je reçois un prix coup de coeur des Elwa d’Or catégorie musique urbaine, ainsi que Misié Sadik. Le prix est une participation à la fête de la musique de Porto Rico. ( dixit le long panneau que l’on m’a remis … mais pas vraiment donné! )

bandeau Elwador

Lors de la cérémonie, je monte sur scène avec dOUb 6, simule la SURPriiise comme prévu et fais un show de 7mn style animation/d.j.  A ce moment, je sais bien que la pluspart des gens assis dans le public sélect des Elwa d’Or ne connais même pas la musique que je fait depuis 15 ans ! Nous avons considéré cette prestation (non payé!) comme une audition..différée ! Ha ha.

Mini KakOLabO-cérémonie des Elwa D'Or

Depuis des mois, la région attendait les passports du groupe de 4 que nous supposions être. Or, comment former un groupe sûr sans confirmations de dates  de l’évènement, sans info de budgets, de ce qui est possible ? Nos premiers interlocuteurs savaient des trucs mais pas vraiment et ne pouvaient prendre aucunes décisions.

Pendant des mois où tout le monde pensait que c’était pour le 21 juin mais en fait c’est le 14 Juillet (??), nous avons fini par nous adresser directement à la responsable culturel du projet à Puerto Rico à qui nous avions toujours dit:

 » vous voulez que nous allions représenter la Guadeloupe là-bas, il nous faut notre Kako percussionniste qui se trouve à Paris, Khem. C’est un professionel et nous pouvons compter sur lui pour faire le taf. Il nous semblerait que la participation de Flo, rappeuse gwada qui réside à Miami serait top ! Nous avons déjà travailler des sons kako avec eux. « 

« Impossible » fût la première réponse jusqu’à nous parvenions à convaincre de tenter l’affaire.

En effet, nous avions engagé un départ vers la France pour taffer avec Jasmine et cela épargnerait à la région de débourser le prix de nos deux billets d’avion Gwada-France ! Par contre, réaliser des répèts avec Khem à Paris nécessiterait un studio de répèt pro (comme le centre Barbara) et le budget.

Ils ont fini par jouer le jeu (qui n’en est pas un du tout !) et nous étions alors embarqué dans un agenda très serré de dispos de chacun, de montée et descente diverses…

…à suivre

Publicités

UNPEUBEAUCOUPALAFOLIEPASDUTOUT à PARIS !


HellO KakO WOrld !
 
 Dépassé par le temps, je ne récapitule que maintenant le parcours du spectacle chorégraphique « UNPEUBEAUCOUPALAFOLIEPASDUTOUT«  de Catherine DÉNÉCY et Maud BANDOU-HOSTACHE avec la musique de votre serviteur MètKakOla. 🙂
 C’est une histoire résolument KakO car elle décrit l’aventure humaine de cet être « Kako-beiing » baladé par monts et par vaux dans ce monde mélangé qui est le notre, à la recherche de son identité, d’appartenance et à la fois de liberté.
 
De nombreuses représentations se sont déjà déroulé en un an :
-Mars 2012: CMAC @ Fort de France en Martinique, Festival Fort de Danses
-Mai 2012: LArtchipel @ Basse-Terre en Guadeloupe, Festival Arc En Ciel 
– Novembre 2012: L’Encre @ Cayenne en Guyane, 8e Rencontres des Danses Métisses
-Mars 2013: Philip Sherlock Centre @ Kingston en Jamaïque, Jamaica Dance Umbrella
-Mars 2013: Arawak House of Culture @ Roseau en Dominique,
-Mars 2013: Cultural Center @ Castries à Sainte Lucie,
-Avril 2013: Centre SONIS @ Pointe-à-Pitre en Guadeloupe
-Mai 2013: Embrace Arts @ Leicester aux Royaume Unis, Let’s Dance International Festival
-Mai 2013: @ La Havane à Cuba, Festival Plataforma DanzacubaBaila
 
 Vous réalisez la liste des endroits déjà parcourus ?!
Guadeloupe, Martinique, Guyane, Jamaïque, Dominique, Sainte Lucie, Angleterre, Cuba !!!
 
 Vu que ce n’est pas fini (:)), je vous convie chaleureusement à assister aux prochaines représentations à Paris, au TARMAC, scène nationale Francophone lors du Festival Outremer Veille, du 2 au 6 Juillet 2013.


 J’en profite pour envoyer un GROS « congrats », BF, Big Up, félicitations à l’équipe Bliss, CaDé, Maud, Ugo, Cécilia, Didi, Lucille, Mami Baba !!! 
 Un remerciement aussi aux gens de Lartchipel et du centre Sonis, José Pliya, Lucien Jernidier, Gérard Poumaroux, Jocelyne Daryl, Mike,….
 
Mèt KakO la an mèèèèt !


Links:
Maud dit Soylé: http://www.soylesceno.com

une playlist KakO ?


 Comme on me demandait toujours ce qu’est Kako exactement, ..des gens créoles antillais ou même musiciens et aussi journalistes ou média,  j’ai décidé un jour de le formaliser à l’écrit, persuadé kant menm que seule la  musique pouvait répondre à ces questions.
 Cela a donné l’article KAKO CONCEPT v.2 publié en 2009.
(cf. http://exxosmetkakola.blogspot.com/2011/07/kako-concept-v2.html )

 Depuis 2003, 2009 jusqu’à nowadays, de l’eau a coulé sous les ponts et je crois toujours à une chose. Le style KAKO a forcément plusieurs facettes car venu d’influences diverses enracinée ds la culture créole, alors impossible de l’imposer comme une formule stricte et UNIQUE !
 C’est ma vision de la chose pour faire court car bien-sûr ma pensée dépasse mes mots.

 Dailleurs je pense sans pouvoir en faire le tour que j’ai un style Kako ‘à moi’ mais je ne synthétise pas à moi seul TOUT CE QU’oN PoURrait en FAiRe !

 J’aimerais bien montrer un éventail des possibilités via des exemples de chansons…pour ce faire je dispose de mes propres compos disponible via soundcloud et des sons d’autres artistes créoles ou plus qui existent légalement sur le web… c pas simple mais possible.

 Etant donné que le internautes aiment le travail déjà mâché, l’idéal serait un mix d’extraits mais cela demande pas mal de boulot (recherche des sons, CD ? webshop ? etc.. playlist? ordre? etc..)

 Alors, je promets rien, mais je compte me pencher sur ce projet de mix. Le must serait la sortie officiel d’une mixtape de divers artistes aux morceaux Kako previously released (déjà sortie). Comme une compil. Mais encore une fois sans force de production et de moyens, c’est un peu naïf. Donc, déjà, planchons sur une version écoutable en ligne comme sur Mixcloud.com **

** Mixcloud est un site génial dédié aux Deejays qui permet d’upload en illimité des mixs gratuitement. Le must c’est qu’il retrouve TOUT SEUL les titres/artitstes utilisés dans un mix d’une heure, 2 heures etc… et y rajoute les liens d’une boutique pour les achetés en ligne!
 On y retrouve les plus grands deejays de la planète et des mixs réalisés dans tous les clubs, villes du monde.

 Ainsi voici le mien:     http://www.mixcloud.com/exxosmetkakola/

  Keep following this stream, share it
 and ENJOY!

i.b.b au KakOLabO


 Notre saison a repris le 28 décembre 2012 ( post-lafindumonde n’est-ce-pas ? ) avec un super chouette KAKOLABO @ BWA GALBA. Vraiment sympa car il y avait du monde, des gens que j’aime qui n’avais jamais pu venir ou des « bienvenu » inconnus 🙂 Merci encore à tous notamment aux complices 😉

 Comme je le rappelle, le KakOLabo à Bwa Galba ( Saint-Anne ) est un moment de partage, un « boeuf enchanté » et aussi notre laboratoire de test musical. Pour vraiment comprendre ou y trouver un intérêt, il faut être sur place et vivre cet instant avec nous. Sans blaguer,  je n’en connais point  qui ont déjà regretté de s’être déplacé pour peu que l’on trouve Saint-Anne loin!   ( heuu…wè ! )

 Sinon ce Vendredi-là, dOUb 6 & i avons présenté , un son que j’ai appelé i.b.b. Prononcez: aye-bi-bi wich means international boloko band  !!!

Wi wi, vous avez bien compris, ceux qui parlent un minimum le kréyòl. Je parle du boloko autrement dit le ringard chez le Français.
L’expression boloko va un peu plus loin que cela dans ma conception et je vois tout genre de personnes homme ou femme, qui bien fièrement, représente pour tous ces gens un peu à côté de la plaque. Ils ont leurs fans bien-sûr et peuvent d’ailleurs être plus nombreux que d’autres! If u know what i mean ? ha ha ha  😀
 Car on aime chez eux, ce côté touchant, authentique et sincère.  🙂

 On peut constater que c’est même une plus value comme le démontre les scores réalisées sur le web par des chanteurs qui parodient, justement de façon ‘boloko‘ les autres du même style musical.
 J’en prends pour exemple mon n’veu, hé bieeen, ce fameux « gangnam style » de Psy.

 Pour une fois ce n’est pas in English, donc la moitié de la planète n’y comprends rien à la base…
 C’est encore de la Dance music à la mode. good point 4 money mais y’en a un bon paquet livide qui sort tous les mois…( :/ humm… )
 Y a une danse dedans = quelque chose d’universel  « reproduisable »…
…et surtout le gars, sa choré est comique proche du ridicule. Je ne me moque pas, j’adore comme tout le monde. i just tell what i feel.

 Avec un score de  1 161 566 306 vues , (!!!)   en quelques mois,  j’en conclue que le i.b.b. a gagné once again!…
 « gangnam style !« 

             Long live the i.b.b..!    😀

Karukéra crew – Japan on Top


voici un petit lien très marrant où l’on retrouve quelques vidéos du K.C. sur un moteur de recherche ou site (??) JAPONAIS ! hé hé..  insolite comme trouvaille. just watch it:

karukéra crew – Japan on Top

Exxòs aux Elwa D’Or 2012 – Pt 2


…suite de Exxòs aux Elwa D’Or 2012 – Pt1

 A quelque jour du… jour, nous rencontrons enfin quelques responsables et organisateurs de la cérémonie qui nous détaillent le déroulement: nous allons vraiment recevoir ce prix, mais pas un Elwa « en Or », plutôt un coup de coeur, sorte d’encouragement destiné à nous aider dans nos efforts artistiques. Il nous est alors indiqué ou rappelé que tout est censé être une « surpriiiiz » ! … heuu. . . ha ok.

 C’est sans doute pour celaaaa, la discrète, enfin presqu’ invisible, communication sur la chose . . . ?
Je ne devais en parler, ne rien savoir ou presque, on en parle pas, y a pas de nominés vraiment, donc on parle pas, je ne peux inviter pratiquement personne, ni ma famille, ni le Karukéra Crew pour le moment, etc … bref.
 No pwoblèm. C’est une récompense. Be happy 🙂
 « Tu gagnes une participation à la Fête de la musique à Porto-Rico le 21 Juin !  en + rencontre avec un groupe de Rap local »… Cooool  😀
 Nous souhaitons justement nous exporter plus et c’est une chance supplémentaire de le faire. Merci sincèrement.

 Ensuite, nous sommes invités (tous les récipendiaires) à chanter un titre pour cette manifestation à Lartchipel de Basse-Terre. Or, comme on le sais, je n’ai pas de clips d’albums en cours, pas de chansons que j’interprète en solo actuellement. Quelques prestations live, oui, notamment au restaurant  Bwa Galba , fidèle partenaire locale. Et la majorité de mes titres chantés sont accompagnés de Star Jee, ou de Mano d’ishango dit Tysmé, etc…
 Ce que je défends actuellement est le KakOLabO, sorte de concept entre le deejiing, la musique live sur machine electronic associé à l’image et la musique acoustique conventionnel (vrai instruments!). Donc hors des sentiers battus…

 J’accepte avec mon partenaire, de faire quelque chose pour cette formidable occaz mais en fait, là où le bas blesse, c’est l’absence financière pour tout ça! …pas de répèts musicales (juste un filage la veille), pas de cachet pour mon « unique » musicien dOUb 6 , pas de défraiements pour les 3 aller-retour P-à-P / Basse-Terre, pas de contrats d’artistes(!), pas de preuves légales jusqu’alors… Pas prévu non plus dans le prix (le voyage à PortoRico) le temps et lieux de travail nécessaire, avant d’aller représenter « la Guadeloupe » là-bas… etc de truc…

 Je ne suis pas du genre à pleurer pour être payer (nèg fyè é lib) mais j’avoue être surpris du manque de considération des entités (je ne désigne point de personne en particulier) qui sont supposé travailler pour toi et/ou avec toi. Tout le monde semble tombé du ciel, pas au courant, moins que toi on dirait, des propres lois, codes et principes qui régissent ce dit-système. Si ou pa di ayen, yo pa janmè vwè ayen !

 A 10 km, je voyait le truc venir. Dans ce contexte, il m’est un peu difficile de faire pleinement « mon art », sur scène, le ventre vide et les poches trouéés 😦  et de surcroît, les GENS NE CONNAISSENT MEME PAS CE QU’ON FAIT!
Pa konnèt mové, alors okay, c pas leur faute . . . je suis « trop underground, trop hiphop, trop raggamuffin’ sans doute, … pas assez commercial (l’inverse de « …trop commercial » Krys  ! lol big up pou’y o passaj;), enfin . . . ché pa quoi encore .!
. . . ou alors on nous prend pour des singes ! . . . hmmm ché pa. J’aime pas les « à qui la faute, à qui la faute… » à tout va. Je m’en fous de sé fòt a ki sa, plus de « et si on faisait ça mieux que çà?!« .

 Être mis sur le fait accompli est une forme de chantage idéal dans un monde où tu crèves déjà la dalle et tu pourrais TOUT accepter plutôt que RIEN.
 Laisser le soin aux artistes de vendre « le rêve » et vous, donnez-nous humblement et simplement DU CONCRET! Les moyens de le faire et ce n’est pas forcément du luxe.

….Po ko fin…
……………………………….