Exxòs Beat Collection: 3 beat tapes en FREE download


Hello amigos y señoras !

Je reprends enfin le pencil à l’occasion de la sortie de ma dernière et 3ème Beatape: exXtrumenthol Beatape #3

 

Disponible sur mon bandcamp en téléchargement, gratuit ou donation, les trois beat tapes représentent une partie de ma vie de Hip-hopper, de m.c, de deejay, de crate-digger, loop addict et beat-maker.

Sortir des mixtapes d’instrumentaux ou autre est chose commune dans notre planète ….chose que j’aurai dû faire depuis longtime déjà mais j’ai eu du mal à passer comme beaucoup de la K7, mini-disc, Dat, 4/8 multitracks, disquette, Zip, CD……à une connexion web HAUT débit et un site de téléchargement « légal » ! 🤓 Ha ha, …je n’ose pas tout vous dire, juste ceci. Les technologies ont fait de grands pas en avant, en laissant derrière tout ce/ceux qui ne « s’updateraient » pas.

EPS16+ pix © pHranckopHonie

MPC, BST, MK2, EPS16+
pic © pHranckopHonie

Et c’est le cas d’une grande partie des mes programmations musicales composées sur des machines d’une autre hiphop era: ENSONIQ EPS16+, clavier sampler fonctionnant à la disquette ‘simple face’. AKAÏ MPC 2000/xl beatmachine et sampler à disquette aussi, voire lecteur ZIP, etc… Que des systèmes de stockage très fragiles, voire obsolètes, même si on trouve aujourd’hui des sites internationaux qui remplacent des pièces,….j’habite en Guadeloupe !! Laisses tomber l’accès au matos et services tech. 🙄

1991 @Abymes-K.C Graf Esprit-KUT

Karukéra Crew & friends – Début 90’s

Et c’est dans ce contexte que les instrus des beat tapes WishMasta et exXtrumenthol sont de purs rescapés de l’ancien siècle au début de notre millénaire. D’environ 1998 à 2004. Je n’avais que la vingtaine et mon âme était pure car plus innocente, mon inspiration brute car assoifée d’énergies, gourmande de vibrations très diverses, à la fois joyeuse et tourmentée comme la plupart des jeunes de cet âge.

 

IMG_5955

Karukéra Crew – début 2000

Ma bande était les originaux membres du Karukéra Crew et nous étions tous capables de lâcher un flow sur n’importe quel beat, tout en ayant individuellement nos crush.. « Certains c’est WuTang, d’autres Pete Rock, ou Slum Village, B.D.P, Mad Lion, Buju Banton, Capleton.. On vit aux Caraïbes! …et tout ce qui va avec… »

Nous sommes plusieurs à composer des beats dans le groupe: Star Jee avec qui j’ai commencé, DJ Phonie qui m’inspire depuis toujours, B.B.G fan de beats dynamiques ou ragga, Thyeks & Doob 6 les derniers arrivés et les plus futuristiques et aussi mes cousins Steev & Leaf au style bien Hip-Hop Kréyòl.. Il faut préciser que par collaboration naturelle, Edinyo de la Horde Noire a aussi contribué à l’existence de certains instrus notamment « MiLaSaKaBay » et Daly également jusqu’à ses propres albums solos.

Avoir de la technique ça apporte beaucoup mais posséder une oreille musicale est essentielle et amène toujours plus loin.

 

Da WishMasta Beatape#1

Le surnom WishMasta remonte aux années 90. Ayant fait le parallèle entre mon nom d’artiste Exxòs et l’action « d’exaucer les souhaits », je me suis inventé un personnage à l’image de mes instrumentaux les plus dark, Da WishMasta, le djin maître des voeux, celui qui saura réaliser tes idées d’instru les plus folles !  Donc depuis 1995 environ, je signais certaines de mes cassettes de beats avec ce blaze et y enregistrais que les instrus de ce type: atmosphère cinématographique, beats menacants, angoisse et suspense, un tantinet guerrier ou fantasmagorique !

IMG_5953

Mixtapes U.S, Creole HipHop, Frenchies & Selfmade Beats

 

Exxtrumenthol est une collection de mes beats les plus cools de l’époque. Ceux que je pensais jazzy, nusoul, boumbap sweet, sentimental ou lounge. Ils sont tous assez funky et soulful pour un bon chanteur et/ou rapper en combinaison ! 🙂  Phonie et moi avions ce jeu de mots titrant certaines beat tapes, Instrumenthol. Menthol + instrumental = fraicheur !
J’aime bien aussi les vibes mélancoliques mais faut qu’ça bouge quand même. Je crois d’ailleurs que les africains et afro-descendants sont les maîtres en la matière. ha ha…bref.

 

exXtrumental BEatape3_cover

 

Les inspirations de ces mixtapes sont bien sûr hip-hop mais comme tout bon crate-digga (chercheur de vinyles…à échantillonner!) qui s’respecte mes sources sont très variées. Du Jazz, de la Soul, des musiques du Monde, de la Caraïbes… On retrouve ainsi des hommages à Chick Corea, George Benson, Weather Report, Black Uhuru, Les Grammacks, Les Upsetters, Vinicius De Moraes, Demis Roussos (!), Edith Piaf, Atahualapa Yupanqui, Simbad le marin, King Kong, James Bond, Star Wars, Orange Mécanique,…

Toutes ses compositions vous sont partagées via mon site Bandcamp  (<– click ) en téléchargement libre également et sous forme de dons. …€€ !…$$ !… C’est toujours la bienvenue en ces temps de vides de productions musicales… En tout cas, vous en avez encore plein d’autres sur mon  Soundcloud. (<– click there)

Je n’y gagne que du plaisir en vous les partageant. Partagez-les en retour, improvisez, chantez, rappez,…envoyez-moi des commentaires, emails, démos ! MeRCi 🤓

Je vous souhaite un agréable voyage musical, du plaisir et de l’inspiration.

exXtrumentholement vôtre, mètKakOla.

 

Bandcamp

Soundcloud

Vimeo

Mixcloud

 

Exxòs aux Elwa D’Or – Pt 3 : KakOLabO @ Puerto Rico


Que de missions accomplies en 3 mois !

…Voyage en France profonde en région bordelaise pour bosser sur le premier projet musical de Jazmine Jazz, répétitions avec Khem Masta à Paris, retour et répétitions en Gwada avec Flo en plus venue de Miami, tournage de vidéo en même temps, animation du Basketball Champion Tour, voyage à Puerto Rico pour assurer le KakOLabO en live à Francia de Fiesta, ..et enfin le dernier KakOLabO @ Bwa Galba.

Pour vous re-situer, en Octobre 2012, je reçois un prix coup de coeur des Elwa d’Or catégorie musique urbaine, ainsi que Misié Sadik. Le prix est une participation à la fête de la musique de Porto Rico. ( dixit le long panneau que l’on m’a remis … mais pas vraiment donné! )

bandeau Elwador

Lors de la cérémonie, je monte sur scène avec dOUb 6, simule la SURPriiise comme prévu et fais un show de 7mn style animation/d.j.  A ce moment, je sais bien que la pluspart des gens assis dans le public sélect des Elwa d’Or ne connais même pas la musique que je fait depuis 15 ans ! Nous avons considéré cette prestation (non payé!) comme une audition..différée ! Ha ha.

Mini KakOLabO-cérémonie des Elwa D'Or

Depuis des mois, la région attendait les passports du groupe de 4 que nous supposions être. Or, comment former un groupe sûr sans confirmations de dates  de l’évènement, sans info de budgets, de ce qui est possible ? Nos premiers interlocuteurs savaient des trucs mais pas vraiment et ne pouvaient prendre aucunes décisions.

Pendant des mois où tout le monde pensait que c’était pour le 21 juin mais en fait c’est le 14 Juillet (??), nous avons fini par nous adresser directement à la responsable culturel du projet à Puerto Rico à qui nous avions toujours dit:

 » vous voulez que nous allions représenter la Guadeloupe là-bas, il nous faut notre Kako percussionniste qui se trouve à Paris, Khem. C’est un professionel et nous pouvons compter sur lui pour faire le taf. Il nous semblerait que la participation de Flo, rappeuse gwada qui réside à Miami serait top ! Nous avons déjà travailler des sons kako avec eux. « 

« Impossible » fût la première réponse jusqu’à nous parvenions à convaincre de tenter l’affaire.

En effet, nous avions engagé un départ vers la France pour taffer avec Jasmine et cela épargnerait à la région de débourser le prix de nos deux billets d’avion Gwada-France ! Par contre, réaliser des répèts avec Khem à Paris nécessiterait un studio de répèt pro (comme le centre Barbara) et le budget.

Ils ont fini par jouer le jeu (qui n’en est pas un du tout !) et nous étions alors embarqué dans un agenda très serré de dispos de chacun, de montée et descente diverses…

…à suivre

i.b.b au KakOLabO


 Notre saison a repris le 28 décembre 2012 ( post-lafindumonde n’est-ce-pas ? ) avec un super chouette KAKOLABO @ BWA GALBA. Vraiment sympa car il y avait du monde, des gens que j’aime qui n’avais jamais pu venir ou des « bienvenu » inconnus 🙂 Merci encore à tous notamment aux complices 😉

 Comme je le rappelle, le KakOLabo à Bwa Galba ( Saint-Anne ) est un moment de partage, un « boeuf enchanté » et aussi notre laboratoire de test musical. Pour vraiment comprendre ou y trouver un intérêt, il faut être sur place et vivre cet instant avec nous. Sans blaguer,  je n’en connais point  qui ont déjà regretté de s’être déplacé pour peu que l’on trouve Saint-Anne loin!   ( heuu…wè ! )

 Sinon ce Vendredi-là, dOUb 6 & i avons présenté , un son que j’ai appelé i.b.b. Prononcez: aye-bi-bi wich means international boloko band  !!!

Wi wi, vous avez bien compris, ceux qui parlent un minimum le kréyòl. Je parle du boloko autrement dit le ringard chez le Français.
L’expression boloko va un peu plus loin que cela dans ma conception et je vois tout genre de personnes homme ou femme, qui bien fièrement, représente pour tous ces gens un peu à côté de la plaque. Ils ont leurs fans bien-sûr et peuvent d’ailleurs être plus nombreux que d’autres! If u know what i mean ? ha ha ha  😀
 Car on aime chez eux, ce côté touchant, authentique et sincère.  🙂

 On peut constater que c’est même une plus value comme le démontre les scores réalisées sur le web par des chanteurs qui parodient, justement de façon ‘boloko‘ les autres du même style musical.
 J’en prends pour exemple mon n’veu, hé bieeen, ce fameux « gangnam style » de Psy.

 Pour une fois ce n’est pas in English, donc la moitié de la planète n’y comprends rien à la base…
 C’est encore de la Dance music à la mode. good point 4 money mais y’en a un bon paquet livide qui sort tous les mois…( :/ humm… )
 Y a une danse dedans = quelque chose d’universel  « reproduisable »…
…et surtout le gars, sa choré est comique proche du ridicule. Je ne me moque pas, j’adore comme tout le monde. i just tell what i feel.

 Avec un score de  1 161 566 306 vues , (!!!)   en quelques mois,  j’en conclue que le i.b.b. a gagné once again!…
 « gangnam style !« 

             Long live the i.b.b..!    😀

Karukéra crew – Japan on Top


voici un petit lien très marrant où l’on retrouve quelques vidéos du K.C. sur un moteur de recherche ou site (??) JAPONAIS ! hé hé..  insolite comme trouvaille. just watch it:

karukéra crew – Japan on Top

Exxòs aux Elwa D’Or 2012 – Pt 2


…suite de Exxòs aux Elwa D’Or 2012 – Pt1

 A quelque jour du… jour, nous rencontrons enfin quelques responsables et organisateurs de la cérémonie qui nous détaillent le déroulement: nous allons vraiment recevoir ce prix, mais pas un Elwa « en Or », plutôt un coup de coeur, sorte d’encouragement destiné à nous aider dans nos efforts artistiques. Il nous est alors indiqué ou rappelé que tout est censé être une « surpriiiiz » ! … heuu. . . ha ok.

 C’est sans doute pour celaaaa, la discrète, enfin presqu’ invisible, communication sur la chose . . . ?
Je ne devais en parler, ne rien savoir ou presque, on en parle pas, y a pas de nominés vraiment, donc on parle pas, je ne peux inviter pratiquement personne, ni ma famille, ni le Karukéra Crew pour le moment, etc … bref.
 No pwoblèm. C’est une récompense. Be happy 🙂
 « Tu gagnes une participation à la Fête de la musique à Porto-Rico le 21 Juin !  en + rencontre avec un groupe de Rap local »… Cooool  😀
 Nous souhaitons justement nous exporter plus et c’est une chance supplémentaire de le faire. Merci sincèrement.

 Ensuite, nous sommes invités (tous les récipendiaires) à chanter un titre pour cette manifestation à Lartchipel de Basse-Terre. Or, comme on le sais, je n’ai pas de clips d’albums en cours, pas de chansons que j’interprète en solo actuellement. Quelques prestations live, oui, notamment au restaurant  Bwa Galba , fidèle partenaire locale. Et la majorité de mes titres chantés sont accompagnés de Star Jee, ou de Mano d’ishango dit Tysmé, etc…
 Ce que je défends actuellement est le KakOLabO, sorte de concept entre le deejiing, la musique live sur machine electronic associé à l’image et la musique acoustique conventionnel (vrai instruments!). Donc hors des sentiers battus…

 J’accepte avec mon partenaire, de faire quelque chose pour cette formidable occaz mais en fait, là où le bas blesse, c’est l’absence financière pour tout ça! …pas de répèts musicales (juste un filage la veille), pas de cachet pour mon « unique » musicien dOUb 6 , pas de défraiements pour les 3 aller-retour P-à-P / Basse-Terre, pas de contrats d’artistes(!), pas de preuves légales jusqu’alors… Pas prévu non plus dans le prix (le voyage à PortoRico) le temps et lieux de travail nécessaire, avant d’aller représenter « la Guadeloupe » là-bas… etc de truc…

 Je ne suis pas du genre à pleurer pour être payer (nèg fyè é lib) mais j’avoue être surpris du manque de considération des entités (je ne désigne point de personne en particulier) qui sont supposé travailler pour toi et/ou avec toi. Tout le monde semble tombé du ciel, pas au courant, moins que toi on dirait, des propres lois, codes et principes qui régissent ce dit-système. Si ou pa di ayen, yo pa janmè vwè ayen !

 A 10 km, je voyait le truc venir. Dans ce contexte, il m’est un peu difficile de faire pleinement « mon art », sur scène, le ventre vide et les poches trouéés 😦  et de surcroît, les GENS NE CONNAISSENT MEME PAS CE QU’ON FAIT!
Pa konnèt mové, alors okay, c pas leur faute . . . je suis « trop underground, trop hiphop, trop raggamuffin’ sans doute, … pas assez commercial (l’inverse de « …trop commercial » Krys  ! lol big up pou’y o passaj;), enfin . . . ché pa quoi encore .!
. . . ou alors on nous prend pour des singes ! . . . hmmm ché pa. J’aime pas les « à qui la faute, à qui la faute… » à tout va. Je m’en fous de sé fòt a ki sa, plus de « et si on faisait ça mieux que çà?!« .

 Être mis sur le fait accompli est une forme de chantage idéal dans un monde où tu crèves déjà la dalle et tu pourrais TOUT accepter plutôt que RIEN.
 Laisser le soin aux artistes de vendre « le rêve » et vous, donnez-nous humblement et simplement DU CONCRET! Les moyens de le faire et ce n’est pas forcément du luxe.

….Po ko fin…
……………………………….

Exxòs aux Elwa D’Or 2012 – Pt 1


 …suite du message mystérieux d’Octobre

 Un mois après, je reçoit un appel téléphonique qui me prévient qu’un frère devrait m’apeller pour tourner une vidéo de présentation sur moi, car je serais (avec pincettes) nominé pour les Elwa D’Or 2012! … pffiu, le chemin!

 Première réaction, « c’est quoi les Elwa d’Or ?« … j’ai eu une réponse via Twitter! lol…merci à cette amie 🙂 Un prix décerné par le conseil régional pour récompenser la carrière d’un artiste et son apport à la culture , un truc comme ça. Mes recherches à ce moment sur le web n’ont pas donné grand chose..tout juste des articles de presse qui en parlaient via la vie de feu Patrick Saint-Eloi, le premier a l’avoir reçu, puis d’autres grands noms de la musique…

En 2009…

Pierre-Edouard Décimus recevant son Elwa d’or des mains de madame Borel-Lincertain, présidente du Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe. Les autres atistes honorés sont Guy Jacquet et Jacob Desvarieux.L’Elwa d’or, est un trophée crée pour rendre hommage à Patrick Saint-Eloi à l’occasion de ses 25 ans de carrière. Il a été d’ailleurs le premier à le recevoir l’an dernier.
cf.  http://caraibesinfos.skyrock.com/77.html



 Je me suis dit « wow » et j’ai twitté le 5 Nov: « moi? nominé aux Elwa do’r?..chuii trop jeun les fiy…« 
 wèèè…m’enfin. J’ai pas fini ma carrière ! krkrkr… 😀

 Je reçoit l’appel du « vidéaste » qui me dit qu’il y a URGENCE! Il n’est pas là pour me prévenir mais pour me filmer afin de me présenter lors de la cérémonie.
 Encore une urgence. Une des spécialités de la gestion locale, les ‘grands janw’ de projet à la dernièèèèère minute. Bref! toujours la même..

On me dit via sms que je dois pas en parler car c’est supposé secret ! (Trop tard messieurs dames). Après, qu’on va m’apeller officiellement et qu’une lettre m’invitera pour couronner le tout. ^_^

 Dans les jours qui suivent, j’ai dû avoir 4 à 5 interlocuteurs, tous non-chargés de me prévenir, me demandant divers trucs des fois pareils et surtout en URGENCE… je n’y comprenais rien.

 Je m’attarde pas sur le temps que chacun a pris pour me donner des accusés de réception… 10 jours après toujours pas de confirmation par courrier écrit, pas de film de présentation tourné…!
 Le jour J étant pour le 22 Nov. Il reste un weekend et 4 jours.

Heureusement que tous mes interlocuteurs sont des amis, professionnels et de bonne volonté car j’aurais sans doute déjà envoyer tout le monde ch**r. Je comprends de plus en plus que tout est fait dans le speed, et un peu la confusion. Ce n’est pas facile l’organisation. Je ne dirais point le contraire.

 Mais souvent, les « gens » te le donnent comme si les artistes étaient à leur disposition,.. là à ne rien faire, juste à attendre qu’on leur donne du taf.

………