Pass-Di-Rhum Riddim on digital stores


Pass-Di-Rhum  !…

 …la compil HipHop Reggae-Dancehall Créole incontournable est  DISPONIBLE sur toutes les bonnes plate-formes de téléchargement 😀
-« youpiiii…! »









 Quoi de plus banal de nos jours d’être présent sur le web me direz-vous…? ^_^


 Hé bien, si vous saviez !?  ..A l’époque, c’est à dire en 2003, le challenge que cela fût de monter ce projet ambitieux et qualitatif. wow…


Petit message à caractère informatif: Devenu « producteurs », depuis presque 2 ans, Star Jee, Thyeks et moi-même étions sur le point de créer le 2ème projet du label FWISons records, précédé par  l’album Star J & Exxos « Wòch-Goumé a vyé nèg » en 2002.


 Fort déçu du succès commercial de notre bébé mise à part l’engouement pour « BF Man! » le titre clippé, mais toujours « dexter » grâce aux encouragements de notre public, familles et fans de hip-hop créole de tous bords, nous avions déjà le pied à l’étrier, alors il fallait aller plus loin. Chevaucher ce mustang sauvage qu’est « la prod » !

 C’est ainsi qu’un jour, Thyeks et Star Jee « flashent » sur un beat que j’avais récemment composé: pass-di-rom. C’est principalement ce dont je me souviens haha! 🙂 Moi auchi, j’l’aimais beaucoup. Son nom et sa vibe m’avaient été inspiré de Busta Rhymes / Pharrell « Pass The Courvoisier (remix) ». Le videoclip très marrant, l’instru cadencé comme « a stomp », une marche dansante…
 Bref!  Comme, ces ‘ricains commençait à « m’énerver » avec leurs 10 millions de cognac (j’exagère rapide) et qu’ils ont indubitablement une influence sur tous les jeunes caribbéens que nous sommes, j’ai voulu bètement créer ma version lokal, d’où: Passes moi ‘plutôt’ l’rhum, nigga ! loool

 C’était le bon moment pour montrer ce dont nous sommes capables (Karukéra Crew production, FWISons le label) de façon professionnelle et artistique, corriger les erreurs du passé, vendre notre savoir-faire artistique et technique (direction art., enregistrement, mixage…). Prouver qu’il était possible de réunir quelques uns des meilleurs interprètes HipHop, Reggae, et Dancehall créoles, être dans la tendance (one riddim album à la jamaïcaine) en restant original et innovant.

 Aujourd’hui cet album semble être toujours aussi « frais » et les duos exceptionnels qui en font parti sont anthologiques!


 Je vous souhaite de le savourer avec autant de passion qu’à l’époque et toujours sans modération 🙂






*Available on:
http://itunes.apple.com/fr/album/pass-di-rhum-riddim/id406551884
http://exxosmetkakola.bandcamp.com/album/pass-di-rhum-riddim

KaKOLabO in Paris: Festival Vibrations Caraïbes 2011


  Quel chance pour nous d’avoir pu nous manifester encore une fois à Paris, cette « année de l’outremer »  🙂
  D’abord merci à Coline qui nous a fait confiance sans vraiment savoir ce dont le KakOLabO représente.
 D’ailleurs, peu sont ceux qui comprennent par avance ce qu’est le concept de KL.
En effet, les gens sous-estiment souvent la charge que demande ce concept et donc tout ce que cela demande de préparation et de temps. (Notre véritable ennemi à tous d’ailleurs).

Le spectacle était super organisée (en théorie) et les moyens semblaient être mis à disposition. Seulement c’était sans compter toutes les *R.D.M incluses.
*R.D.M en langage doub6’ien= Réalité Du Moment !… càd ts cx qui n’étaient pas prévu auxquels tu dois faire face et prendre en compte. Conséquences: mis-à-jour & adaptation.

exemple: 2 jours de répèt à raison d’une heure par artiste étaient loin d’être suffisant sachant qu’il y avait ds cette soirée HipHop kréyòl plus que des répétitions de chansons déjà connues mais aussi de la création sur le tas avec des interprètes dont nous n’avions jamais work together before this day.
Résultat: malgré le van prévu pour amener le matériel au studio et le ramener à la salle, dOUb 6 & i ont dû en faire plus, au point de finir de répèt à 1H30 du mat’ au lieu de 21h !
Dommages collatéraux: Qui paie le taxi d’1h du mat ?… Cmmt trouver un repas de 17€  (le perdiem légal) à cette heure si tardive ?.. hé bien, c’était bibi ! & doubi qui casquèrent !

 Bon, je remets pas en question la bonne volonté des organisateuz, mais juste leur naïveté. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu mais bon.. faut pas douter de ma parole quand je mets le doigt sur les manques. Il ne s’agit pas du tout de caprices de star mais de faits incontournables.
 Pour faire un spectacle magnifique, original ou plein de fusions et d’expériences, il faut plus que 2 jours, non ?..

 On s’est tt de même bien débrouillé, car nous (Gwadloupéens en général) sommes SUPER ADAPTABLES ! Il a fallut bcp de courage et de bonne volonté pour aller par delà ces p…n d’RDM !
Le plus important est que le public présent à pu comprendre, apprécier le concept et les divers artistes invités. Il a compris que le la première partie était spécialement Hiphop (kréyo) et la 2ème partie plus expérimentales, même KAKO, avec Ines, Tysmé, G’Ny et le KakOLabO aussi en solo.

Le KakOLabO a passé un super cap que personne ne peut comprendre sans explications. (cf. je m’expliquerais en image….!?*°0&§è!ç)

         J’èspère que la prochaine sera un VRAi show KAKO avec des KakOlaborateurs de qualité et vraiment en fusion créative avec les machines et les instrumnts…

mèt Kako-la an mèt!
BF!

Exclu de mon showcase par « un vigile et la direction ».


 Bon! me revoilà…


Pour la Xème fois de ma vie,  je me retrouve recalé à l’entrée d’un nightclub! … enfin, un restau, bar, nightclub, truc comme ça.. récemment nommé « L’Imperiale » à Poucet, Gosier en Gwada, mardi dernier à 22h.


Pour la Première fois! par contre,  je me retrouve EXCLU de mon propre show ! .. plus précisement le showcase de Star Jee & Tysmé, membres du crew hiphop dont je fais parti. J’étais censé y rapper en tant que ‘Back’ de ces 2 MC et feat. dans les sons « Si A Pa Nou Menm », « BF Man » & « Jénérasyon KC » !
 Un sacré programme en gros que j’ai raté. mais bon , j’ai brillé par mon absence car Star Jee & Tysmé qui ont fait le show tout de même, n’ont raté l’occasion de souligner la force de la bétise humaine ! ha ha ha..

Oui en effet, je suis venu à 22h en retard, en Bermuda à carreaux style écossais, en crocs et TShirt Jénès An Mouvman jaune et rose fluo. Mais c mon putain de style !! Pour mon show !! Je travaille !!

Alors bon, le premier lyrix du vigile, c’est « Rentré akaz-aw ay mèt on pantalon » (rentres chez ta mère et  vas te rhabiller quoi, en somme). Eséyé di boug-a kè an pé pa rantré pas spèktak-la ka komansé alè, kè an sé artis ki vin fè on taf…. i pa tann ayen.. « j’ai des instructions…blablabla.. »
Donk, an k mandéy ki moun ki « instructions » pou mwen palé bay…. hò hò.. la direction dèyè misyé dè le départ ka kouté, èvè dé gros yeux ki pa ni l’air dè konpwann ayen !
An k vin douvan boug-lasa, ka montréy lenj anmwn… èsplikéy.. i pa ka désidé ayen !
An fin pa égri, ka babyé douvan sé moun-a ka rivé! (sé top comme image..m’enfin bref)..


an foukan ka di yo si sété Admiral T an pè mika, zòt pa t ké diy ayen !!… Tchiiiip!

O passage, té ni moun an bermuda an didan-la ki té la en mode restau dépi 19h… !
Sé moun-lasa pa té ni l’air au courant dè ayen !! 😦

Alòs, èspliké mwen ka ki wòl a les « Soirées en Guadeloupe » ?! 
…èspliké mwen ka ki wòl a « organizatè, tenanciers de clubs..etc... » ?!
yo pa ka bon lajan ayo ba yo kou ?! Ou pétèt yo tèlman swèf lajan kè yo avèg ?

Bien-sûr, on se dit tous qu’un vigile semble une personne qu’on a recruté pour ses pectos, ajouté à un faible Q.I, (style bète & méchant..) mais bon… c pas tous, et je n’ai jamais pu me contenter des généralités et des caricatures, et je ne suis pas du genre à considérer les gens selon « leur travail ou leur niveau social »..pffff. non. mais… mais…
….POURQUOI C’eST « MWEN YO BIZWEN Fè WONT ?! »

A fòs moun fè wòl ban mwen konsa, jou-la an pé ké gadé yo, ou just kon kaka chyen, yo ké pé di an Aristokrat !..prétentieux… na na ni.. an chanjé… blablabla… Tchiip! BF Muthafucka.

An pé ké jan prétentieux, mè TOUJOU FYè ! 
An vé pa FAVè AZÒT konsi an k douwé zòt on biten.
Lè dé moun « connard », ou pé pa ba yo lèson ! A pa la penn, ou ka pèd tan aw.

C pas grave.. manman toujou di pa anvyé biten a-moun!.. yo ka fè chichi ?… hé ben fè taw !

Pou fin an ké di on sèl trip:

Si pèp anmwen té mwens krèm, siwotè a tout prix, i té ké pétèt kapab boykoté biten a PWOFITè !!


Sur-ce… hasta la vista, Vorace !

KaKOLabO @ BwaGalba


 Hé bien !
Nous sommes à la veille (il est 1h52 chez moi) du next KAKOLabO @ BwaGalba, avec mon camarade dOUb 6 et l’autre comparse NosmY ! …
Je met de la musique au restau Bwa Galba à Saint-Anne depuis 2008! mais cela ne fait qu’un an que nous sommes dans cette formule semi-live électronic/acoustic que nous avons apellé KaKOLabO.

Bon , en fait , je sais bien que tout le monde n’a pas encore compris les différences terminolojik KaKo etc…

Je m’explique :
1- partant de la base, KaKO est le style de musique fusion que j’ai inventé et que j’essaie d’approfondir depuis 2003. Nous, on dit KAKO MIZIK, du Kako en français (et pas « de la Kako »! comme  » la Gwada », dont j’ai horreur  d’entendre la syntaxte au féminin…bref).
2- ensuite nous sommes (dOub, moi, pHonie, NosmY ,Thyeks, Slas, Goudrouffe, Jeff Baya etc….) des KAKOLABorateurs ! hi hi… le terme veut tout dire je crois  😉
3- le protocole technique qui réunit tous les outils nous permettant de jouer cette musique électronique en live associé aux instruments conventionels s’appelle du coup:  le KAKOLABO. en effet, le laboratoire de fabrication Kako. C évident, mon cher Watson!  …lool
4- « KaKO EXXPERIENCE » est le nom du spectacle que nous avons créé en 2009 à LArtchipel de Basse-Terre qui correspond à une trame scénaristique, avec sons, vidéos, interprètes sur scène, déco, etc…
De façon basique, ce n’était qu’une expérience de Kako et c’est devenu le nom du spectacle.

Voilà!.. pour l’éclaircissement.

   à Bwa Galba, nous avons donc l’espace idéale pour librement et régulièrement (environ tous les 2mois pdt l’année) expérimenter le KaKO en live, seuls ou accompagnés, même de façon imprévue.

N’hésitez pas à venir assister ou participer spontanément si l’occasion vous est donnée.