L’Invitation mystérieuse…


 Haaaaa… quelle nouvelle tombée du ciel que celle-là ! Ha ha ha ha ha  😀

 Tout a commencé en octobre avec un individu, avec un nom/pseudo de 10 kilomètres, inconnu pour ma part, qui m’adresse un message privé très mystérieux… ^_^

« Salut, Je viens vers vous, pour que vous me choisissiez deux de vos sons que je transmettrai à un jury pour un concours auquel vous avez sélectionné et ce parmis d’autres artistes de musique urbaine (je n’en dis pas plus)…à savoir un son posé et un autre assez ryhtmé.
En attendant votre réponse, je vous remercie d’avance, sur ce à bientôt.« 

 Donc, sans plus de présentations, il me demande d’envoyer 2 sons de tempos différents, style ‘musique urbaine’ pour être sélectionnné dans un concours »…..-> haussement d’1 sourcil ‘asi kan’  

  Evidemment, je lui demande « concours, pour quoi ? Par qui ? Comment ? et pour gagner quoi?…etc.. »
 A c’qu’il me semble, je n’ai jamais postulé pour un concours ou une loterie, mis à part celle pour obtenir la carte verte américaine! (ça vous intrigue…ceci est un autre débat.)
 Je finis par  « c pas si simple la vie » ,  attendant plus d’infos pour m’embarquer ou pas dans un truc.

 La personne insiste en me répondant « Trop de questions!« …bay sa i mandé é i ké bon.
Hé ben vim! KrrrkrrKrr…
 J’ai tellement vu de gens sortir de nulle part venir nous dire à dOUb & i qu’ils allaient nous sauver! Qu’ils avaient la solution à tous nos problèmes…. HaaaLalaaa,… comme Pierre & le loup, je n’y crois pas facilement. lol 🙂

Du coup, je lui dit qu’il ne semble vraiment pas me comprendre et philosophe je dit…
« Ou pa ka achté chat an sak ! « .  

Fin de l’épisode…

Publicités

How to make a record ? (part 2)



   Les choses sont forcément liées: album/live/band/promo/radio/tv/video/prod!/équipe?

 Seul, il faut s’armer de patience et apprendre,… 
-soit sur le tas (a fòs fè…), avoir un guide, mentor ou « grand frère » c l’idéal de départ… 
-soit par les livres, informations, organismes & formations qui existent.

 Il y a malgré tout certains points non négligeables comme:


      FAIRE UNE BONNE CHANSON !
            FAIRE LA DIFFERENCE !


 Même si les goûts et les couleurs  ne se discutent pas, étrangement, les BOns titres font souvent l’unanimité ou inspirent le respect ! hé hé… coup d’magie ou calcul, le travail paye assurément et le talent doit y être.
 Le « doué » qui taf pas, se fait tôt ou tard dépassé par le « moyen » qui se surpasse!
Tout l’monde sais ça!   😎  lol

 On peux parler aussi de la chance à laquelle je crois, non pas comme une fatalité ou destinée tracée mais comme ce truc naturel que les matheux appellent le « hasard », la probabilité. Tu peux le provoquer ou attendre qu’il vienne, mais il te sera bénéfique ou pas.
 En restant enfermés chez vous ou dans votre bulle de confort avec vos gens sympathisants non-obectifs, vous ne risquez pas beaucoup de provoquer « madame la chance ». hun..!
 Sans prise de risque, on a rien. Biten a « an kay vit, an fò, …pon moun pa ka fè ayen ban mwen… » arété sa !  Réalizé kant menm, si le business de la culture était basé sur « on prends que les bons », y’aurait pas autant de m… en circulation ^_^ ben wèèè, je le dis sans prétention c juste un fait quoi.

 Alors concrètement, my dear next chanteurs/chanteuses, ne sautez pas les étapes. Commencez par faire BIEN ce vous êtes censés faire. Ecrivez ! Chantez ! …partout et quand cela en vaut la peine… 


 Enregistrez-vous par tous les moyens car il faut se ré-écouter, s’auto-critiquer pour progresser.


 Faites des collaborations qui vous intéressent, sans excès de « Feat. » tout de même, car le développement artistique est avant tout un chemin personnel.

 N’oubliez pas que même si la débrouillardise sauve, la qualité ça se paye !


 Certes ce n’est pas l’outil qui fait l’homme, mais imaginez Hussain Bolt qui doit vaincre les autres athlètes, sans pairs de Puma mais en mika! lol 🙂 La lutte n’est plus très égale.

 Avoir une bonne voix demande d’entretenir sa voix, une bonne chanson demande une super mélodie et paroles bien trouvées, un bon enregistrement d’avoir un bon micro, une bonne machine d’enregistrement et une bonne pratique, etc… 

 Avant d’être « ochan » pour tourner des clips, tourner vos « big tchoun » déjà autour de la Guadeloupe, sur des scènes de tt type, devant des vrais gens, un public …


 Avant d’aller vous achetez un style chez Barada, prenez l’temps de pratiquer votre art, de vous découvrir, puis de développer votre propre style. Petit à petit l’oiseau fait son nid.

« sa i la pouw dlo pa ka chayé..lé zansyen toujou di sa… »

How to make a record ? (part 1)




 Vu le nombre fréquent de request des jeunes sur le sujet, je me décide à faire « a bill » dessus.
 Tout part souvent de « comment tu prends pour un son? »…. ou « c’est combien pour un instru? »…etc.. La première réponse de ma part est bien-sûr pour faire quoi ?
 Souvent cette personne a déjà fait des maquettes ou démos et fait appel à moi pour sortir un morceau « officiellement », which means déclaré, à la SACEM, Spedidam… pour faire des prestations scéniques payées, et tout et tout.
 Avant cela, je tiens à dire que je ne donne pas de leçons sur comment réussir (sinon j ‘aurais ptèt déjà réussi moi-même…) car de toutes façons, il n’y a pas qu’une méthode ! Héhé, Tout le monde l’aurais faite !
 Nous parlerons juste de comment être officiellement dans le bain, du point de vue et départ Guadeloupe.

 Je lis dans vos pensées, les mecs…  « il me suffit de sortir mon CD et c’est bon. » 
Déjà, une chose à prendre en considération. Le CD ne se vend plus trop ! Et cela depuis quelques années. Depuis, l’avènement des CD vierges pas chers, des graveurs pas chers, d’internet (!) et ses « peer-to-peer », napster et autres partages dans la gratuité. Bref, tout se qui a rendu la musique accessible partout ! et surtout aux malheureux… yes, le paradoxe mais bon bref.
  Il vous suffit de compter le nombre de boutiques de disques disparues depuis. Même chez les plus grands du pays… nou pé ké nomé non. Les gens achètent la musique du coup par internet et sur le web, c’est le fourre-tout, le « too much »…et personne ici n’a encore prouvé que c’est lucratif pour les artistes ! 

 Réaction: « ouaih, c’est le live qui va te faire gagner etc… »…
Heuu, certes le live restera toujours profitable mais je demande alors « quel live ? »  Et là, on se retrouve devant une dimension de difficultés, d’illégalités, de « grattages et traquenards » de tout genre. Le pays Gwada a 10 millions de manif culturelles, soirées, shows et concerts mais pour autant combien sont réellement déclarées ? i mean, TOUT déclaré !? Ce n’est ptèt pas notre faute, les lois disproportionnées quelque fois avec notre réalité, notre échelle locale trop petite par rapport aux enjeux nationaux… La fameuse question,  ne rien faire ou faire ‘bancale’ en attendant que…  Soit !

 Se contenter de payer de bons instrus, d’aller en recording studio n’assurent pas la réussite.


En somme les copains, c’est pas du tout cuit. 

Pass-Di-Rhum Riddim on digital stores


Pass-Di-Rhum  !…

 …la compil HipHop Reggae-Dancehall Créole incontournable est  DISPONIBLE sur toutes les bonnes plate-formes de téléchargement 😀
-« youpiiii…! »









 Quoi de plus banal de nos jours d’être présent sur le web me direz-vous…? ^_^


 Hé bien, si vous saviez !?  ..A l’époque, c’est à dire en 2003, le challenge que cela fût de monter ce projet ambitieux et qualitatif. wow…


Petit message à caractère informatif: Devenu « producteurs », depuis presque 2 ans, Star Jee, Thyeks et moi-même étions sur le point de créer le 2ème projet du label FWISons records, précédé par  l’album Star J & Exxos « Wòch-Goumé a vyé nèg » en 2002.


 Fort déçu du succès commercial de notre bébé mise à part l’engouement pour « BF Man! » le titre clippé, mais toujours « dexter » grâce aux encouragements de notre public, familles et fans de hip-hop créole de tous bords, nous avions déjà le pied à l’étrier, alors il fallait aller plus loin. Chevaucher ce mustang sauvage qu’est « la prod » !

 C’est ainsi qu’un jour, Thyeks et Star Jee « flashent » sur un beat que j’avais récemment composé: pass-di-rom. C’est principalement ce dont je me souviens haha! 🙂 Moi auchi, j’l’aimais beaucoup. Son nom et sa vibe m’avaient été inspiré de Busta Rhymes / Pharrell « Pass The Courvoisier (remix) ». Le videoclip très marrant, l’instru cadencé comme « a stomp », une marche dansante…
 Bref!  Comme, ces ‘ricains commençait à « m’énerver » avec leurs 10 millions de cognac (j’exagère rapide) et qu’ils ont indubitablement une influence sur tous les jeunes caribbéens que nous sommes, j’ai voulu bètement créer ma version lokal, d’où: Passes moi ‘plutôt’ l’rhum, nigga ! loool

 C’était le bon moment pour montrer ce dont nous sommes capables (Karukéra Crew production, FWISons le label) de façon professionnelle et artistique, corriger les erreurs du passé, vendre notre savoir-faire artistique et technique (direction art., enregistrement, mixage…). Prouver qu’il était possible de réunir quelques uns des meilleurs interprètes HipHop, Reggae, et Dancehall créoles, être dans la tendance (one riddim album à la jamaïcaine) en restant original et innovant.

 Aujourd’hui cet album semble être toujours aussi « frais » et les duos exceptionnels qui en font parti sont anthologiques!


 Je vous souhaite de le savourer avec autant de passion qu’à l’époque et toujours sans modération 🙂






*Available on:
http://itunes.apple.com/fr/album/pass-di-rhum-riddim/id406551884
http://exxosmetkakola.bandcamp.com/album/pass-di-rhum-riddim

Exclu de mon showcase par « un vigile et la direction ».


 Bon! me revoilà…


Pour la Xème fois de ma vie,  je me retrouve recalé à l’entrée d’un nightclub! … enfin, un restau, bar, nightclub, truc comme ça.. récemment nommé « L’Imperiale » à Poucet, Gosier en Gwada, mardi dernier à 22h.


Pour la Première fois! par contre,  je me retrouve EXCLU de mon propre show ! .. plus précisement le showcase de Star Jee & Tysmé, membres du crew hiphop dont je fais parti. J’étais censé y rapper en tant que ‘Back’ de ces 2 MC et feat. dans les sons « Si A Pa Nou Menm », « BF Man » & « Jénérasyon KC » !
 Un sacré programme en gros que j’ai raté. mais bon , j’ai brillé par mon absence car Star Jee & Tysmé qui ont fait le show tout de même, n’ont raté l’occasion de souligner la force de la bétise humaine ! ha ha ha..

Oui en effet, je suis venu à 22h en retard, en Bermuda à carreaux style écossais, en crocs et TShirt Jénès An Mouvman jaune et rose fluo. Mais c mon putain de style !! Pour mon show !! Je travaille !!

Alors bon, le premier lyrix du vigile, c’est « Rentré akaz-aw ay mèt on pantalon » (rentres chez ta mère et  vas te rhabiller quoi, en somme). Eséyé di boug-a kè an pé pa rantré pas spèktak-la ka komansé alè, kè an sé artis ki vin fè on taf…. i pa tann ayen.. « j’ai des instructions…blablabla.. »
Donk, an k mandéy ki moun ki « instructions » pou mwen palé bay…. hò hò.. la direction dèyè misyé dè le départ ka kouté, èvè dé gros yeux ki pa ni l’air dè konpwann ayen !
An k vin douvan boug-lasa, ka montréy lenj anmwn… èsplikéy.. i pa ka désidé ayen !
An fin pa égri, ka babyé douvan sé moun-a ka rivé! (sé top comme image..m’enfin bref)..


an foukan ka di yo si sété Admiral T an pè mika, zòt pa t ké diy ayen !!… Tchiiiip!

O passage, té ni moun an bermuda an didan-la ki té la en mode restau dépi 19h… !
Sé moun-lasa pa té ni l’air au courant dè ayen !! 😦

Alòs, èspliké mwen ka ki wòl a les « Soirées en Guadeloupe » ?! 
…èspliké mwen ka ki wòl a « organizatè, tenanciers de clubs..etc... » ?!
yo pa ka bon lajan ayo ba yo kou ?! Ou pétèt yo tèlman swèf lajan kè yo avèg ?

Bien-sûr, on se dit tous qu’un vigile semble une personne qu’on a recruté pour ses pectos, ajouté à un faible Q.I, (style bète & méchant..) mais bon… c pas tous, et je n’ai jamais pu me contenter des généralités et des caricatures, et je ne suis pas du genre à considérer les gens selon « leur travail ou leur niveau social »..pffff. non. mais… mais…
….POURQUOI C’eST « MWEN YO BIZWEN Fè WONT ?! »

A fòs moun fè wòl ban mwen konsa, jou-la an pé ké gadé yo, ou just kon kaka chyen, yo ké pé di an Aristokrat !..prétentieux… na na ni.. an chanjé… blablabla… Tchiip! BF Muthafucka.

An pé ké jan prétentieux, mè TOUJOU FYè ! 
An vé pa FAVè AZÒT konsi an k douwé zòt on biten.
Lè dé moun « connard », ou pé pa ba yo lèson ! A pa la penn, ou ka pèd tan aw.

C pas grave.. manman toujou di pa anvyé biten a-moun!.. yo ka fè chichi ?… hé ben fè taw !

Pou fin an ké di on sèl trip:

Si pèp anmwen té mwens krèm, siwotè a tout prix, i té ké pétèt kapab boykoté biten a PWOFITè !!


Sur-ce… hasta la vista, Vorace !